SIMA 2019

Une croissance formidable pour le bio en France

En moins de dix ans le marché du bio a vu son chiffre d’affaire croître de près de 278 % (7,147 MDS en 2016 contre 2,069 MDS en 2007). Une explosion appuyée par une forte demande du côté du consommateur. 

Progression Constante Du Nombre De Surface Agricole Utile (SAU) Bio

En 2016, 7,26% des 32 264 fermes françaises étaient engagées en bio, soit une évolution de 12% par rapport à 2015. Avec une surface totale de 1 538 047 hectares dédiés à l’agriculture bio, la France se situe à la 3e place au niveau européen derrière l’Espagne (2 018 802 ha) et l’Italie (1 796 363 ha).

Le développement de ce secteur impacte toutes les filières (grandes cultures, surfaces fourragères, légumes frais, fruits, PPAM, vigne), mais son succès n’est pas divisé équitablement dans toute la France. À elles seules les régions Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes et Pays de la Loire fournissent 60% de la production totale française.

Les Français Prennent Goût Au Bio

D’après le baromètre du consommateur de l’Agence Bio 74% des Français ont l’intention d’augmenter leur consommation bio et 85% estiment important de développer la filière, de plus 90% des parents se disent intéressés par une offre bio en restauration scolaire. Une augmentation de la demande et un réel engouement dû en partie aux multiples initiatives telles que le Printemps BIO qui a pour objectif d’informer le grand public et les professionnels sur les bénéfices de l’agriculture biologiques et ses produits.

Création d'Emploi Et Vecteur De Dynamisme Economique

Les externalités positives du bio pour la santé du consommateur et de l’environnement sont certains tout autant que son impact sur l’emploi. Une exploitation bio représente en moyenne 2,4 unités de travail annuel contre 1,5 en conventionnel et la filière compte actuellement 118 000 emplois directs, soit 32 500 emplois créés en quatre ans.

De plus, la diversité des emplois est incontestable dans le secteur :

  • 77 000 emplois directs dans les fermes
  • 2 000 emplois en conseil, contrôle, recherche, formation, etc.
  • 12 800 emplois directs pour la transformation de produits bio
  • 23 800 emplois directs pour la vente au détail de produits bio

Retrouver l’intégralité du rapport de l’Agence Bio
Plus d’information sur le Printemps Bio